Le Château

Le fief de Sorbs fut très tôt une coseigneurie et devait le rester jusqu'au milieu du XVIIe siècle. Le château dans son aspect actuel est une construction probablement de la seconde moitié du XVIe siècle au moment de la vente du fief de Sorbs par l'évêque de Lodève à Antonin de Saint-Julien, sieur de la Verrière, en 1575 (parties intérieures anciennes, blason gravé).

Développement au 17e siècle pour la famille de la Treilhe de Fozières, dont les armoiries figurant sur la porte d'entrée (cour d'honneur) sont réputées avoir été sculptées vers 1627. A la fin du 17e siècle, un incendie aurait provoqué la transplantation de la demeure vers une dépendance isolée, à l'est, avec remploi d'une croisée. Jardin d'agrément devant l'élévation sud, utilisé aux 17e et 18e siècles, avec pigeonnier.

Travaux d'aménagement en ferme après 1769. Le château a fait fonction de ferme jusque vers la fin du 20e siècle.

C'est un bâtiment formé de trois corps de bâtiments disposés autour d'une cour intérieure, fermée sur son quatrième côté par un mur de clôture couronné par un rang de mâchicoulis qui en défend l'entrée. Au revers de ce mur, deux galeries à balustres superposés, permettaient la communication, à deux niveaux, entre les ailes du château. La galerie supérieure, dont le sol devait être un plancher, a disparu. Elle jouait le rôle de chemin de ronde. Ces deux galeries sont portées par des arcades à cintre surbaissé. Au fond de la cour, dans l'axe du corps central, s'ouvre la porte d'entrée du château, encadrée de pilastres plats et surmontée d'un fronton rompu au centre duquel règnent les armes de la famille de La Treilhe. Un escalier à volées droites et rampe sur rampe à balustres, assure la distribution des étages. Quatre tours d'angle, cylindriques, cantonnent l'ensemble, les tours nord et nord-ouest ayant en grande partie été détruites ou arasées.

A partir de 1998 (propriété Icard), de très importants travaux de restauration sont entrepris avec notamment la reconstruction de deux tours sur l'élévation nord.

Lors d'une campagne du Service d'inventaire, en 1976, André Signoles fit la description suivante: "Ensemble de bâtiments disposés en U sur cour fermée. - Demeure à un étage carré sur rez-de-chaussée et un étage de comble. - Petites ouvertures des 16e et 17e siècles dans les combles; ouvertures plus grandes des 17e et 18e siècles à l'étage carré. - Escalier dans l'axe du bâtiment central, à deux volées droites autour d'un mur d'échiffre ajouré. Rampe sur rampe avec rangs de balustres. - L'ensemble du rez-de-chaussée est couvert de voûtes en berceau plein cintre, voûtes d'arêtes ou en pénétration. - La porte d'entrée au fond de la cour est surmontée d'un fronton rompu encadrant des armoiries de la famille de la Treilhe de Fozières. - Le mur qui ferme la cour sur l'extérieur est garni, dans sa partie supérieure, d'un rang de machicoulis." - (DRAC, Languedoc-Roussillon).

Périodes de construction :
2e moitié 16e siècle; 1er quart 17e siècle

Éléments protégés MH : les façades et les toitures extérieures et sur cour, ainsi que les galeries à balustrades et l'escalier intérieur à balustres : inscription par arrêté du 6 mars 1986.

Pour plus d'informations cliquer ici
Le Chateau de Sorbs - Eléments du patrimoine